Point de vue

Numérique éducatif : Pour un numérique raisonné en éducation ?

Jean-François Céci  a animé la 2ème conférence «Pour un numérique raisonné en éducation ?» à l’occasion de la 14ème édition de EIDOS64. Nous l’avons interviewé sur le plateau TV de EIDOS64, au micro de Eric Fourcaud pour LUDOMAG.

Jean-François Céci, enseignant en Humanités numériques, docteur en sociologie du numérique et de l’éducation à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour et chercheur au laboratoire TECHNÉ, a proposé deux parties dans sa présentation : Mettre l’humain avant la technologie, d’une part et la technologie au service de l’humain, d’autre part.

Jean-François Céci cite Philippe Dumas qui, en 2004, évoquait une crise mondiale des systèmes éducatifs et qui proposait, déjà en 2004, « d’imaginer un nouveau projet pédagogique pour gommer les effets pervers du numérique« , propos de Philippe Dumas, repris par JF Céci dans la vidéo ci-dessus ; et ainsi « utiliser au mieux les effets amplificateurs du numérique » .

« L’optique est donc de comprendre d’où peut venir cette controverse, de gommer les effets pervers du numérique et aller vers une amplification du dispositif pédagogique par le numérique » , précise-t-il.

« L’axe de la conférence, pour un numérique plus raisonné en éducation, est d’utiliser le mot “raisonné“ dans son insertion cognitive et non pas dans son insertion écologique et économique » .

« Nous sommes à une époque où il faut aller vers une inclusion plus raisonnée au sens cognitif du terme, c’est à dire plus judicieuse dans le but notamment d’un retour sur intégration du numérique en éducation« , explique-t-il.

Ce concept d’intégration a été imaginé par JF Céci pour « faire écho au retour sur investissement » en économie, compréhensible par tout le monde.

Aller vers des pédagogies “compatibles“ avec le numérique, « c’est à dire qui vont facilement se laisser amplifier par le numérique, comme les pédagogies actives dans une insertion assez large » ; faire de la culture numérique dans toutes les matières ;  et enfin accompagner les enseignants à utiliser la technologie pour « être capables d’appuyer sur les bons boutons pour faire les bonnes actions« , etc.

« L’École ne s’est pas réellement emparée du numérique en éducation » .

Un pavé dans la marre, en quelque sorte, jeté par Jean-François Céci, dont vous pourrez écouter l’argumentaire dans l’interview ci-dessus, à écouter et/ou à regarder 🙂

LUDOMAG, partenaire de EIDOS64

 

 

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0
Aurélie Julien
Rédactrice Ludovia magazine et responsable programmation Université d'été Ludovia. Réalisation d'articles et de vidéos sur tout ce qui touche au numérique éducatif.

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:Point de vue