Retours d'usagesUniversité d'été

Google Workspace, de l’agilité du prof au pouvoir d’agir des élèves : rendre les élèves acteurs grâce à des outils simples et intuitifs

Aujourd’hui, l’enseignement et les enseignants ont changé. Les confinements successifs ont soulevé bon nombre de questions sur les compétences et devoirs des enseignants, mais aussi sur leurs capacités à tenir le coup ensemble face aux nombreuses exigences et sollicitations qui incombent à leur fonction.

L’enseignant, quel que soit son niveau ou sa discipline, son âge ou son appétence pour les outils numériques, doit assumer des responsabilités diverses en assurant un accompagnement à chaque instant de ses élèves et de leur famille. Noyé dans cet océan d’outils, de politique numérique et d’objectifs pédagogiques, nombreux sont ceux ayant souffert de transitions numériques complexes et incomprises.

Dès lors, il devient urgent de leur fournir des outils qui ont du sens et qui accordent, tant aux élèves qu’aux enseignants, de réelles compétences professionnelles pour aujourd’hui et pour demain. Naturellement collaboratifs, les outils Google Workspace pour l’éducation assument de manière éthique et responsable ces fonctions de clarté, de communication, de transmission et de partage, en donnant le pouvoir d’agir aux élèves et aux enseignants. La classe n’est plus cloisonnée, l’enseignement est ouvert. L’enseignant s’approprie de manière raisonnée des outils numériques qui lui permettent d’accompagner à chaque instant ses élèves.

Apports du numérique :

Le numérique n’est pas un objectif en soi, c’est un moyen ! Une fois mis en place, les outils Workspace pour l’éducation deviennent facilitateurs des apprentissages car intuitifs et simples. Ils permettent de réunir dans un même espace d’apprentissage, élèves et enseignants qui ensemble vont développer leur agilité et leurs compétences pour apprendre. Les cartes sont rebattues très rapidement et les élèves deviennent très simplement acteurs de leurs apprentissages. Et ce, qu’ils soient en classe, chez eux ou en sortie scolaire (ou non). Le numérique apporte une richesse supplémentaire aux contenus, une différenciation accrue des pédagogies, et une collaboration infinie entre les parties. 

Relation au thème de l’édition : 

Chaque transition numérique nécessite une adaptation conséquente des établissements et des équipes. La motivation est là, le temps manque cependant trop souvent. Faciles à mettre en place et foncièrement collaboratifs, les outils Workspace pour l’éducation effacent très rapidement les barrières techniques, tant pour les enseignants que pour les élèves. 

Quoi de plus éthique et responsable que d’offrir à chacun les moyens d’apprendre ou faire apprendre gratuitement, immédiatement, ensemble, pour aujourd’hui et pour demain ?

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Les bouleversements que nous connaissons depuis quelques années ne nous permettent plus la mise en place d’outils complexes nécessitant un temps infini de prise en main et de lancement. Nous sommes épuisés par toutes les informations à traiter et incapables de multiplier les connexions et supports pédagogiques. Les contenus d’apprentissage doivent être lisibles, accessibles, compréhensibles et collaboratifs. 

C’est pourquoi le pivot que représente Classroom suffit à générer compétences et agilité. Je crée ma classe virtuelle, je publie mes contenus, j’assure un suivi et un accompagnement en classe ou à distance et c’est tout ce qu’il me faut pour mettre en action mes élèves. Ni plus ni moins qu’un espace de partage facilement pris en main par chacun des acteurs de la classe.

La question de l’innovation vient ensuite. Le modèle SAMR nous apprend beaucoup sur les priorités à définir aujourd’hui. Je publie et gagne du temps grâce à des outils simples et intuitifs (substitution et amélioration) . Je m’adapte et transforme la place de mes élèves dans mon cours en travaillant mes supports et mes contenus (modification et redéfinition).

Cet outil remarquable qu’est la classe virtuelle Classroom, associé à un environnement de travail puissant et accessible (Workspace), ouvre immédiatement de nouvelles perspectives d’apprentissage. L’enseignant sachant n’est plus. Vive l’enseignant qui accompagne, guide et pousse ses élèves à faire par eux-mêmes.


À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 19ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Éthique et Sobriété numérique en éducation ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 22 août.

Laure Libeaut et Sébastien Soulier présenteront l’atelier explorcamp « Google Workspace, de l’agilité du prof au pouvoir d’agir des élèves : rendre les élèves acteurs grâce à des outils simples et intuitifs » sur la session II « L’ACCÈS AUX RESSOURCES ET CONTENUS PÉDAGOGIQUES DANS UN ENVIRONNEMENT ÉTHIQUE ET NUMÉRIQUE » mardi 23 août après-midi.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#19 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée. Plus d’infos : www.ludovia.fr

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus d’articles:Retours d'usages