Retours d'usagesUniversité d'automne

Littératie et réseaux sociaux : comment développer les compétences des élèves en production d’écrit

La production d’écrits est un enjeu majeur à l’école. Apprendre à écrire est intimement lié à l’apprentissage de la lecture. En outre, la motivation est un facteur essentiel de l’engagement des élèves dans un processus de production écrite. Dès lors, comment envisager celle-ci pour qu’elle soit partagée et lue en dehors de l’espace classe ?

Les dispositifs Twoulipo et Journal des Twittclasses proposent à des twittclasses (des classes qui utilisent Twitter à des fins pédagogiques) de produire des écrits variés qui vont être lus et partagés avec le plus grand nombre, notamment via les réseaux sociaux.

Twoulipo permet aux classes, de la première année primaire jusqu’au secondaire, d’écrire des phrases respectant des contraintes de l’OuLiPo. Durant 5 semaines, les classes participantes produisent un nouvel écrit chaque semaine et publient sur twitter les meilleures phrases selon 3 catégories (la plus réussie, la plus drôle et le coup de cœur).

Chaque classe lit ensuite les productions des 6 autres classes de son équipe avant de voter pour les meilleurs textes de la semaine.

Au cours des semaines, les élèves vont ainsi produire des phrases dont tous les mots commen- cent par la même lettre (tautogramme) ou bien imaginer des définitions de mots existants dans le dictionnaire mais peu connus en se basant sur leur graphie. Ils vont aussi écrire des phrases dans lesquelles une lettre est interdite (lipogramme) ou une classe grammaticale (li- ponyme), imaginer des phrases qui excluent toute lettre avec hampe ou jambage ou encore produire des groupes relatifs aux fonctions grammaticales de la phrase (sujet, prédicat, com- plément de phrase) pour en faire des Cadavres exquis. Ce dispositif a réuni en 2021-2022 près de 10 000 élèves de France (principalement) et du monde entier pour sa 6e saison.

Comment réaliser un journal de classe avec ses élèves sans jamais en avoir fait auparavant ? Comment permettre aux élèves d’entrer facilement dans un écrit journalistique ?

Le journal des TwittClasses a pour but de permettre aux enseignants et aux élèves de se lancer plus facilement dans le travail journalistique en découvrant le monde de la presse et en proposant des outils variés (documents, affiches, vidéos) avec un objectif simple : la rédaction minimale d’un article sur les trois numéros publiés au cours de l’année (janvier, avril et juillet). Dès l’origine du projet, celui-ci a été ouvert aux classes novices comme aux classes de maternelle. En 2021-2022, pour la 1re saison, ce dispositif a réuni 54 classes de France (principalement), mais aussi du Canada, du Gabon, de l’Ile de la Réunion et de Belgique.

Apport du numérique :

Le numérique est au cœur de ces projets, car c’est lui qui permet le partage des différentes productions des classes, leur lecture par les autres classes, mais aussi la gestion organisation- nelle par les enseignants menant ces dispositifs. Les classes participantes sont des classes qui sont sur Twitter (des Twittclasses).

Pour Twoulipo, les productions sont publiées sur les comptes Twitter de chaque classe avec une balise (#twoulipo + le n° de l’équipe) pour faciliter leur récupération. Ces productions sont ensuite récoltées par les animateurs des équipes qui les introduisent dans une application Glide pour en faciliter la lecture et le vote par les classes participantes, puis publier les résultats.

En amont, toutes les ressources proposées lors du projet s’appuient sur le numérique pour leur création (vidéos proposant les contraintes, affiches des résultats, livre numérique recensant tous les textes primés, documents pour les élèves) ou leur stockage (Google drive du projet accessible aux enseignants et un autre dossier pour les organisateurs). Un site internet spéci- fique, mettant à disposition toutes les ressources, est partagé avec tous les inscrits. Chaque enseignant, au sein d’un groupe DM twitter, peut échanger avec les membres de son équipe ou de l’organisation.

Pour le Journal des Twittclasses, Twitter facilite à la fois la diffusion des articles publiés et la communication entre les enseignants participants et l’organisation, mais également les échanges entre classes après publication des journaux.

Un Digipad de la Digitale est utilisé pour partager les documents du projet (affiches, vidéos, informations…) et pour le dépôt par les enseignants des propositions de choix des articles des classes. Ensuite, les articles écrits par les différentes classes sont déposés sur un Drive composé de dossiers au nom des classes pour le dépôt du texte et des illustrations de chaque article. Enfin, un Digidoc de la Digitale est aussi utilisé pour la relecture et les corrections, réalisées par plusieurs enseignants du projet sur les articles terminés. Le journal étant publié en ligne, il est réalisé avec Canva qui permet une création aisée du journal composée de textes et d’images.

On peut donc dire que tous ces outils permettent de faire de ce projet journalistique un véri- table projet collaboratif.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Ces deux dispositifs suscitent beaucoup d’engagement de la part des élèves, notamment grâce à la motivation induite en produisant des écrits variés (courts, longs…) mais aussi au fait de savoir que leurs productions seront lues par d’autres classes et d’autres enseignants.

Pour Twoulipo, les aspects coopératif et collaboratif impliquent les élèves dans les tâches de recherches de corpus de mots qui répondent à la contrainte leur permettant de créer des phrases qui sont ensuite reprises, discutées et améliorées. En outre, la lecture des productions d’autres classes mais aussi les votes pour les meilleures phrases créées sont l’occasion de par- tager et découvrir d’autres textes mais aussi de discuter les critères de choix des textes propo- sés. Des échanges riches entre élèves se mettent en place mais aussi des messages de félicita- tions à d’autres classes pour des phrases de grande qualité.

Ces écrits simples mais contraints favorisent également la réussite de tous les élèves quels que soient leur niveau scolaire ou leurs compétences à l’écrit.

Twoulipo implique également le réinvestissement et donc l’ancrage de compétences souvent purement grammaticales comme les classes grammaticales ou les fonctions de la phrase.

Au terme de chaque saison, un questionnaire est rempli par les enseignants participants afin de cibler les atouts et points à améliorer pour la suite. Le collectif enseignant qui s’occupe de la gestion de Twoulipo émet des propositions pour faire évoluer le projet.

Le Journal des TwittClasses est un tout jeune projet, imaginé durant l’été 2021 par Marie- Agnès Devys dans un DM Twitter : « Faire un journal collaboratif où chacun pourrait présenter les projets divers et variés réalisés en classe. ». Après un temps de réflexion, Frédéric Dupont, enseignant en CM1 dans une école de Paris ayant une twittclasse depuis septembre 2015, a élaboré le dispositif du Journal des TwittClasses. Ce projet d’écriture journalistique s’organise autour de 3 publications sur l’année : 1 journal publié en janvier, 1 en avril et 1 dernier début juillet. Les classes inscrites s’engagent à publier au moins un article sur l’année, mais il est possible de participer à chaque édition. Derrière la rédaction de chaque article se cache un long travail journalistique réalisé par les élèves. De fait, pour réussir à écrire un article, il faut tout d’abord maitriser un vocabulaire journaliste. Celui de la Une : manchette, ventre, gros titre… mais aussi celui de l’article : titre, chapô, intertitre… Diverses pistes pédagogiques sont proposées par l’organisation pour exploiter ce projet de classe de manière transversale : rallye- lectures, Ouvrir mon quotidien, Education aux médias.

Ces dispositifs, menés par des enseignants de différents horizons, sont l’occasion d’échanges riches entre participants tant sur les pratiques pédagogiques mises en œuvre que sur les réussites ou les difficultés rencontrées.


À l’occasion de l’université d’automne de Ludovia, 3ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique. Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, mercredi 02 novembre 2022.

Delphine Gengoux présentera l’atelier explorcamp « Littératie et réseaux sociaux : comment développer les compétences des élèves en production d’écrit » vendredi 04 novembre matin et après-midi.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#BE et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Plus d’infos et inscription : ludovia.be

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
8
Chouette
5
J'aime
1
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages