Retours d'usagesUniversité d'été

Ressources numériques : Trouver la bonne ressource dans la BRNE

Avec quelques mots clés bien choisis, il n’a jamais été aussi facile de trouver une information sur Internet. Articles, images, vidéos, jeux, quizzes, tout est possible et, ce, quel que soit le sujet. Pourtant, les professeurs peuvent passer des heures et des heures à trouver le bon document, la bonne ressource qui conviendra le mieux à leurs élèves, car il ne suffit pas de trouver une ressource générique, il faut trouver la bonne ressource.

 

Qu’est-ce qu’une bonne ressource ?

C’est une ressource dont le contenu est adapté au niveau des élèves.

C’est une ressource bien conçue sur le fond, mais également la forme. Elle est informative, limite la charge mentale des élèves, tout en étant attractive et plaisante à consulter.

C’est une ressource qui peut être modifiable par le professeur, car il est tout de même rare de trouver une ressource qui corresponde à 100 % à nos besoins.

Enfin, c’est aussi une ressource dont les auteurs ont explicitement donné leur accord pour qu’elle soit exploitable.

Il s’agit certainement du point le plus délicat : s’assurer qu’une ressource est réutilisable. Les licences creative common sont d’un grand secours la plupart du temps. La contrainte principale est l’attribution de la ressource donc indiquer qui en est l’auteur. Une autre contrainte peut être l’impossibilité de modifier la ressource.

Ainsi face à une quasi infinité de ressources disponibles, il n’est pas si simple de trouver celle qui convienne.

Apport du numérique :

Heureusement, depuis 2016, les Banques de Ressources Numériques Éducatives mettent à disposition des professeurs des ressources déjà sélectionnées pour leur qualité pédagogique et dont l’utilisation en classe est autorisée.

Tous les types de media sont accessibles gratuitement à tous les élèves et à tous les enseignants. La connexion peut se faire par le biais du Mediacenter de mon ENT Occitanie ce qui assure la sécurité des données du professeur et surtout celles des élèves.

Associé à des ressources variées, le site Maskott permet également de créer des modules de découverte, d’entrainement, de révisions, avec un suivi pour le professeur et l’élève des compétences validées.

En outre, il existe des ressources déjà créées par d’autres professeurs. Elles sont également modifiables pour répondre au mieux aux besoins de ses propres élèves.

Relation avec le thème de l’édition :

Toutes les ressources mises en ligne le sont par des personnes. Si les ressources sont là pour être consultées, elles ne sont pas forcément là pour être copiées, partagées, modifiées. Elles ne sont donc pas toutes utilisables par les professeurs. Pour remédier à cela, les creative commons, le partage entre professeurs, la création de ressources pour les professeurs comme le fait Maskott permet d’enrichir encore davantage les sources d’intérêt disponibles et surtout de leur garantir un emploi dans le respect des droits d’auteur.

C’est la solidarité entre les utilisateurs et le côté « social » du partage des ressources qui devient utile à tous.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Avec la BRNE en général et les ressources de Maskott, le temps de conception d’une activité numérique est vraiment optimisé.

Le site dispose :

  • d’articles au format texte.
  • de bandes sons à la manière d’un podcast.
  • d’une banque de photographies et de schémas ou d’illustrations.
  • de films documentaires ou d’animations.
  • de ressources interactives.
  • de données EXAO brutes issues d’expérimentations variées.
  • d’objets 3D modélisant par exemple différents organes du corps humain.
  • de modules clés en main alliant ressources et exercices.

Le professeur n’a qu’à taper les mots clés qu’il recherche et les ressources disponibles apparaissent automatiquement.

Pour trier parmi la masse des informations, différents filtres sont disponibles : par matière, par les compétences que l’on souhaite travailler avec nos élèves, par granularité (grain, module, parcours), par type de médium, par thème ou par niveau de difficulté.

Le professeur peut tout à fait choisir des activités clés en main, mais il peut également faire sa sélection parmi les ressources, en mettre certaines en favori pour les réutiliser plus tard ou les dupliquer pour les modifier à sa guise. Cela permet de mieux adapter les ressources numériques au profil des élèves ou de retravailler les questionnaires en fonction des notions vues précédemment.

Ces ressources sont très riches et font gagner un temps précieux pour le professeur dans la préparation de ses cours. Ce travail issu de la collaboration entre de nombreux professionnels de l’Éducation nationale favorise réellement l’accès à des ressources de qualité dans notre société numérique.


Plus d’infos sur : Nicolas Gaube

À l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 18ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Le numérique éducatif est-il social ? ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, lundi 23 août.

Nicolas Gaube présentera « Des ressources pour tous : Les Banques de Ressources Numériques Éducatives (BRNE) proposées par Maskott dans Tactileo » sur la session II « L’ACCÈS AUX RESSOURCES ET AUX CONTENUS PÉDAGOGIQUES DANS UNE SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE », mardi 24 août après-midi.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#18 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

 

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
0
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
1

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Retours d'usages