ACTUALITÉS EN BREF

Comment adapter ma classe inversée lors du confinement afin de développer l’autonomie des élèves

La communauté LUDOVIA de par le monde (SUISSE, BELGIQUE, CANADA, FRANCE, …) propose, en cette période de confinement, un événement inédit sur une semaine et totalement en ligne qui se déroulera du 27 au 30 avril prochain. Chercheurs, enseignants, et éditeurs auront l’occasion d’exposer leurs premières expériences et leur premiers retours sur cette période inédite qui touche le monde de l’éducation et notamment l’ensemble de la communauté éducative francophone au niveau mondial.

Une quarantaine d’ateliers-défis, des Pitchs, des conférences et tables rondes, des Barcamps, du « Off » et même des pauses café rythmeront les 4 jours « en ligne » de cette première édition des LUDOVIALES.

 

Damien Scimeca (FRANCE) présentera « Comment adapter ma classe inversée lors du confinement afin de développer l’autonomie des élèves ».

 

Problématique pédagogique :

Spécialiste en classes inversées et coopératives, je me suis posé la question de savoir si mes pratiques pédagogiques allaient être adaptées à cette période de confinement et de travail à distance. Est-ce que les outils que je mets en place dans l’année vont permettre à mes élèves de pouvoir travailler de manière efficace, autonome, sans être perturbés et de développer des compétences autres que disciplinaires, (l’autonomie, l’esprit critique, le travail en groupe et l’entraide).

Il s’est avéré que la réponse fut oui suite à une discussion avec mes élèves. Ces fameux outils leur ont permis de se mettre au travail rapidement de manière effective et en autonomie grâce notamment au plan de travail, aux live sur la plateforme du CNED et aux QCM autoévaluatifs, les corrections coopératives de corrections… J’aimerais donc partager ces expériences afin de donner des pistes de réflexions à mes collègues.

Apport du numérique :

Le numérique a une part importante dans ces pratiques pédagogiques. Tout d’abord au-delà de l’utilité disciplinaire, l’utilisation du numérique durant cette période leur fait utiliser le numérique d’une manière différente et plus responsable, d’un point de vue protection de leurs données personnelles et de l’utilisation qu’ils en font.

La fabrication de vidéos via des logiciels de montage leur fait développer leurs compétences créatives mais également de synthèse et langagière, comment s’exprimer, scénariser leur travail.

Relation avec le thème de l’édition :

L’utilisation du numérique est une part importante dans ces pratiques, ce qui pose problème avec la fracture numérique, comment pouvoir y remédier. Est-ce que tous les élèves vont rester motiver malgré la distance, ne va-t-on pas les « perdre » ? Les outils que j’ai mis en place grâce à mes pratiques de classes inversées et coopératives, leur permet notamment de travailler en autonomie. Ayant travaillé sur l’apport des classes inversées sur la motivation des apprenants, j’ai pu voir que l’un des facteurs de motivation est l’autonomie. Le plan de travail nous permet de développer le travail en autonomie, ponctué par des live hebdomadaires afin de pouvoir répondre à toutes les questions en plus de pouvoir y répondre toute la semaine.

L’utilité de ce qu’ils apprennent est aussi un facteur motivant et ce confinement est l’occasion de pouvoir les faire travailler autrement, par projet, par groupe de manière coopérative. Les outils que j’ai mis en place toute l’année leur a permis de s’y mettre rapidement et de rester motivé.

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Je pense que ce confinement leur permettra d’avoir développé des compétences transversales et notamment l’autonomie, d’arriver à se motiver, de s’apercevoir qu’ils travaillent pour eux et pour leur avenir et non pour les notes et pour leur enseignant. Cette situation leur aura montré un aspect important de l’enseignement supérieur et aura sue je l’espère développer leur esprit critique et d’équipe qu’ils avaient déjà.

L’objectif est de voir comment il sera possible désormais de l’adapter au déconfinement et au retour partiel en classe, mélangé avec du travail à distance.

Ce développement d’un travail en autonomie beaucoup plus important que celui déjà mis en place sera bénéfique et ils pourront s’adapter à cette nouvelle situation rapidement.

 

En savoir plus sur Damien Scimeca :

Professeur de Physique-Chimie, j’ai voulu développer des techniques pédagogiques innovantes, à travers la classe inversée, la classe coopérative et les pédagogies actives plus généralement.

Professeur certifié en Physique-Chimie j’enseigne au lycée privé Sainte-Ursule Louise de Bettignies à Paris. Le travail de l’équipe pédagogique au service du bien-être de nos élèves et les pédagogies innovantes, accès au numérique tout en gardant une exigence extrême a fait de nous cette année selon le journal Le monde, le meilleur lycée d’Ile de France et le 2ème de France en privé et le 4ème en mélangeant public et privé. Cela récompense un travail quotidien de notre équipe.

Chimiste et titulaire d’un DEA Chimie de la Pollution Atmosphérique et Physique de l’Environnement, je me spécialise rapidement sur les caractéristiques physico-chimiques de l’environnement à partir de techniques spectroscopiques Infrarouge et Raman.

Ancien producteur de cinéma et de télévision et après avoir produit plusieurs films et des émissions de télévision, j’ai eu besoin de retrouver le goût de transmettre et j’ai décidé de revenir à ses premières amours et d’enseigner la Physique-Chimie. Souhaitant motiver les élèves par des pédagogies innovantes tout en renforçant leur autonomie, je décide de m’orienter vers les classes inversées, la classe coopérative et la pédagogie active. Pour cela je m’efforce de faire utiliser les technologies du numérique à ses élèves (padlet, chaîne youtube, fabrication de vidéo à mes élèves, QCM numérique en ligne Socrative, QCM via plateforme de Canaopé « quizinière ». Plus récemment mes élèves font des corrections vidéo des exercices à destination de leurs camarades. La continuité pédagogique m’a fait évoluer mes pratiques, que je souhaite présenter lors de ces Ludoviales. Mes compétences dans le milieu de la communication audiovisuelle me permettent de mettre des outils technologiques auprès de mes élèves.

Pour m’intéresser de plus près au numérique et aux classes inversées, j’ai pu étudier à travers la préparation d’un mémoire en sciences de l’éducation sous la direction de Marie-Camille Coudert (professeure agrégée en sciences de l’éducation) à l’impact que peuvent avoir les classes inversées sur la motivation des élèves.

Ayant toujours le souhait de me former au quotidien et faire partager mon expérience, je suis membre de l’association « Inversons la classe ». J’ai pu grâce à eux être intervenant lors du CLICx, lors du congrès Ludovia en 2017 et enfin lors du congrès CLIC2018 et 2019 ainsi que Ludovia 2018.

Désormais formateur en classes inversées et classes coopératives je m’efforce à mon tour de transmettre de nouvelles postures pédagogiques.

Twitter : @Damscimeca
Chaine youtube : https://www.youtube.com/hakavision
Vidéo créée par mes élèves : https://www.youtube.com/watch?v=hVUBJNCYbDM&t=83s
Padlet de mes classes :
https://padlet.com/dam_scimeca/1ereS_Ste_ursule
https://padlet.com/dam_scimeca/2nde4_Ste_ursule
https://padlet.com/dam_scimeca/1ereES_L_Ste_ursule
Lien vers quizzbox : http://www.quizzbox.com/?gclid=Cj0KCQjwkd3VBRDzARIsAAdGzMDfoOxtgNjdfmXZzRutAm3FwGhsKBdf36juookm9js-yVBHhh9QFukaAp_TEALw_wcB

 

Voir le programme des ludoviales => ludoviales.com

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top