ACTUALITÉS EN BREF

Retour d’expérience d’un enseignement en urgence et à distance à l’Université en période de crise COVID-19 : cas du logiciel Discord

La communauté LUDOVIA de par le monde (SUISSE, BELGIQUE, CANADA, FRANCE, …) propose, en cette période de confinement, un événement inédit sur une semaine et totalement en ligne qui se déroulera du 27 au 30 avril prochain. Chercheurs, enseignants, et éditeurs auront l’occasion d’exposer leurs premières expériences et leur premiers retours sur cette période inédite qui touche le monde de l’éducation et notamment l’ensemble de la communauté éducative francophone au niveau mondial.

Une quarantaine d’ateliers-défis, des Pitchs, des conférences et tables rondes, des Barcamps, du « Off » et même des pauses café rythmeront les 4 jours « en ligne » de cette première édition des LUDOVIALES.

 

Antoine Chollet (FRANCE) présentera « Retour d’expérience d’un enseignement en urgence et à distance à l’Université en période de crise COVID-19 : cas du logiciel Discord ».

 

Problématique pédagogique :

À la suite de la mise en confinement au 16 mars 2020, le département Informatique de l’IUT de Montpellier (Université de Montpellier) devait transférer tous ses cours en ligne pour assurer la continuité pédagogique durant la période du COVID-19. Avec un taux de cours en ligne très faible initialement, le défi pédagogique était de taille pour assurer les cours pour plus de 250 étudiants du niveau BAC+1 au niveau BAC+2. De plus, une partie de l’équipe pédagogique n’était pas formée aux outils d’enseignement en ligne. Également, il fallait trouver une solution au plus proche des attentes pédagogiques pour assurer les cours en ligne tout en privilégiant un outil sur lequel les étudiants seraient familiers dans la mesure du possible. Enfin, au-delà des étudiants et des enseignants (titulaires et vacataires), les personnes de l’équipe administrative et technique devaient également être présentes pour assurer le suivi des étudiants. Face à ces nombreuses problématiques, une solution devait être trouvée en urgence. La solution s’est portée sur l’utilisation du logiciel Discord pour assurer la continuité des cours. Un serveur a été créé par un des enseignants du département qui connaissait auparavant Discord. Toutes les parties prenantes du département informatique : enseignants, étudiants, personnels administratifs et techniques ont été invités à rejoindre ce serveur. Au final, près de 300 membres sont sur le serveur. Les cours sont assurés par la grande majorité des enseignants via ce serveur. De plus, le suivi pédagogique et technique est conservé grâce au personnel qui s’est également inscrit sur cet outil.

 

Apport du numérique :

Pour assurer la continuité pédagogique, il était indispensable et nécessaire de disposer d’un outil informatique. L’apport du numérique est ainsi capital dans cette problématique pédagogique. La solution de Discord a été choisie pour plusieurs raisons. Tout d’abord, l’enseignant et administrateur du serveur Discord mis en place connaissait ce logiciel. De plus, Discord étant initialement destiné aux joueurs de jeux vidéo, la grande majorité des étudiants du département Informatique sont également des joueurs de jeux vidéo. Par conséquent, la majorité des étudiants disposait déjà d’un compte Discord. Le rapprochement entre « compétence enseignant » et « compétence étudiant » sur un outil permettant les cours en ligne a été rapidement effectué. Il était pertinent d’opter pour une solution pour laquelle les étudiants avaient déjà une grande affinité. Une formation a été dispensée auprès du personnel enseignant, administratif et technique sur l’usage de Discord par l’enseignant administrateur du serveur Discord. Des tutoriels ont également été créés en urgence par l’enseignant administrateur pour guider les étudiants et le personnel qui n’avaient pas ou peu d’affinité avec le logiciel Discord. Par conséquent, le logiciel Discord est un outil qui répond aux attentes de la situation dans le contexte du département Informatique de l’IUT de Montpellier. Enfin, Discord permet de conserver un lien entre le personnel et les étudiants.  En effet, au-delà des cours à distance, de nombreux salons de discussion textuels et vocaux internes au serveur Discord ont été créés pour discuter de sujets divers, s’entraider et partager des ressources pédagogiques.

 

Relation avec le thème de l’édition :

Avec le thème « Relever les défis de l’enseignement en période de confinement », cette proposition d’intervention s’intègre pleinement dans ce défi pédagogique rencontré au niveau de l’enseignement supérieur. Par défi, il est évident après plusieurs semaines de confinement que le département Informatique n’était pas prêt à un passage en urgence et brutal dans un enseignement 100% à distance. Ainsi, bien que ce défi ait été surmonté, la notion d’enseignement a pu être repensée par les enseignants. À l’heure où l’enseignement à distance est en plein essor et favorisé, il apparait qu’une solution totalement à distance n’est pas pertinente. Les étudiants eux-mêmes souhaitent avoir des cours en classe physique. Enfin, cette période de confinement fait apparaître de nouvelles interrogations sur le sens donné à l’enseignant auprès des étudiants. Certains étudiants ont décroché pour diverses raisons liées à la distance et à l’isolement. Par conséquent, le thème de l’édition montre en premier plan le défi relevé et de manière sous-jacente la notion d’enseignement et du sens donné au métier d’enseignant en période de confinement.

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Après 4 semaines d’utilisation, les résultats montrent que les cours ont été assurés dans leur grande majorité via le logiciel Discord. Du fait que les étudiants soient familiers à cet outil et que l’enseignement administrateur ait pu configurer un serveur en urgence, la continuité pédagogique a été assurée rapidement. Des discussions ont été réalisées entre étudiants et personnel du département Informatique afin de définir les points forts et les points faibles de la solution Discord. Aussi, la question de « l’après confinement » se pose également pour la pérennité du serveur : doit-il persister dans le temps ou doit-il être supprimé. Sans être une priorité durant cette période de confinement, cette question se pose et se posera prochainement pour les étudiants et les enseignants. Ce lien et cette structure d’enseignement à distance réalisée pendant la période du confinement COVID-19 a permis aux étudiants de s’entraider davantage, de communiquer entre les groupes d’étudiants de travaux dirigés et d’accentuer les échanges entre enseignants et étudiants. Ainsi, sans avoir une réponse définitive, il semblerait que cet outil puisse devenir une mémoire du département permettant de tirer des conclusions au sein du département Informatique. L’objectif serait de proposer dans les années à suivre d’éventuels cours à distance, en se basant sur l’expérience acquise durant la période de confinement du COVBID-19.

 

En savoir plus sur Antoine Chollet :

Photo by David E. – #FOKUZA – https://www.fokuza.fr

Antoine Chollet est Maître de Conférences à l’IUT de Montpellier (Université de Montpellier) et membre du laboratoire Montpellier Recherche Management (MRM), au sein du groupe Systèmes d’Information. Ses recherches s’articulent autour des thèmes suivants :

  • Apprentissage de compétences par le jeu et la pédagogie ludique ;
  • Valorisation de l’expérience vidéoludique du joueur (serious-gaming) ;
  • Management et sport électronique (e-sport) ;
  • Gamification des fonctions et processus internes des entreprises et des systèmes d’information ;
  • Réalité virtuelle et éthique des technologies ;
  • Neuroscience et jeu vidéo.

 

 

 

Antoine Chollet est également membre de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines), membre de l’association Push Start regroupant les professionnels et acteurs institutionnels du jeu vidéo dans le sud de la France et membre de l’AREFE (Association pour la Recherche et les Études Francophones sur l’Esport).

 

Voir le programme des ludoviales => ludoviales.com

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top