ACTUALITÉS EN BREF

André Tricot : le niveau d’engagement dans les apprentissages à distance

A l’occasion des LUDOVIALES, André Tricot présentera un atelier défi scientifique sur « le niveau d’engagement dans les apprentissages à distance ».

Apprendre des connaissances scolaires passe par la mise en œuvre de tâches : lire un texte, résoudre un problème, réaliser un projet ou une enquête documentaire, etc. En 2009, la chercheuse et formatrice d’enseignants Michelene Chi faisait remarquer que dans l’enseignement à distance les tâches pouvaient être les mêmes mais que nous devions nous centrer sur le niveau d’engagement des élèves. Elle a distingué 4 niveaux d’engagement (Interactif, Constructif, Actif, Passif), tous compatibles avec les différentes tâches scolaires.

En 2014, elle a généralisé sont propos dans un article avec Ruth Wylie, pour montrer que le niveau d’engagement des élèves était crucial dans toute situation d’enseignement. Ma proposition est de vous présenter ces 4 niveaux d’engagement et d’échanger avec vous sur la façon de les mettre en œuvre.

APPORT DU NUMÉRIQUE :

Je ne vais pas aborder les aspects numériques. Mais, si vous le souhaitez, nous pourrons échanger à ce propos car les outils numériques permettent effectivement d’agir sur les niveaux d’engagement (de façon modeste cependant).

RELATION AVEC LE THÈME DE L’ÉDITION :

Il me semble en effet que Michelene Chi a proposé quelque chose d’extrêmement simple et fondamental pour nous aider à réfléchir à la façon dont nous concevons des situations d’enseignement apprentissage à distance.

SYNTHÈSE ET APPORT DU RETOUR D’USAGE EN CLASSE :

Le cadre dont je voudrais discuter avec vous est simplement le cadre que j’ai utilisé pour concevoir mon enseignement pendant cette période de confinement. Je l’utilisais avant. Mais il m’a semblé particulièrement pertinent dans le contexte actuel.

En savoir plus sur André Tricot:

Je suis professeur de psychologie cognitive à l’Université Paul Valéry Montpellier 3 et chercheur au sein du laboratoire Epsylon – Dynamique des Capacités Humaines et des Conduites de Santé. Je m’intéresse aux relations entre les mémoires naturelles et artificielles. J’essaie de comprendre comment la conception d’une mémoire artificielle (un document) peut aider la mémoire naturelle au lieu de la surcharger. Les applications relèvent de l’ingénierie pédagogique, des interactions humain-machine, de l’ergonomie et de la sécurité des transports.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top