POINT DE VUE

Quelle place prend l’ENI- TNI dans une salle de classe et quelle importance lui accorder au quotidien ?

A l’occasion de l’université d’été de Ludovia, 16ème édition, de nombreux enseignants et autres membres de la communauté éducative vont venir présenter leur expérience avec le numérique sur le thème de l’année, « Intelligences & représentations du numériques dans l’éducation ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût de ces ateliers jusqu’au début de l’évènement, mardi 20 août.

 

Chrisline Lamade présentera « Convergence entre l’ENI-TNI Promethean et une classe mobile pour plus d’interaction en classe et d’apports pédagogiques chez les élèves » sur la session III, Espaces & temps d’apprentissage.

Problématique pédagogique :

L’arrivée d’un ENI-TNI dans un établissement scolaire peut chambouler la démarche pédagogique d’un professeur. Un nouvel outil très prometteur, puissant, mais qui effraie certains enseignants qui se demandent comment se l’approprier vite, bien sans perdre la face devant les élèves. Solution puissante, intuitive mais parfois décourageante tant il est riche en fonctionnalités, riche en applications, riche d’appliquer de nouvelles méthodes d’enseignements (classe inversée, apprentissage spontané…).
Or, le paysage de l’enseignement évolue rapidement. L’ascension technologique du XXIe siècle et l’intégration généralisée de ces technologies dans notre société, dans le mode de l’entreprise, combinées à l’accès à Internet, ont totalement transformé l’enseignement en quelques années seulement.
Nos enfants et les générations suivantes sont déjà et continueront de grandir dans un monde qui rappelle de manière saisissante la rapidité avec laquelle la civilisation humaine a changé ; une société et un monde où les smartphones, les tablettes et les ENI sont répandus, abordables et nécessaires dans notre quotidien professionnel et surtout en classe.
ENI-TBI et leurs logiciels associés permettent de personnaliser l’apprentissage, fournir une rétroaction, un ajustement constant et mouvant face aux réactions de la classe et guider les élèves vers la maîtrise du contenu en tant qu’apprenant autonome et accompagné. Alors, comment se l’approprier sans crainte, en appréciant tous ses atouts, tout en étant qu’un simple outil, mais un outil indispensable qui soutient le professeur dans sa démarche de travail et favorise l’acquisition des savoirs chez l’élève.
Cet atelier s’interroge sur comment laisser une place notable mais non intrusive de l’ENI-TNI dans une séquence de cours et sur comment il peut favoriser les pratiques de classe et leurs contenus pédagogiques.

Apport du numérique :

– gain de temps ; enseignement personnalisé ; sauvegarde et réutilisation de leçons interactives ; diversification des contenu ; des outils numériques et de l’apprentissage ; tous niveaux, toutes matière ;, interdisciplinarité ; individualisation de l’apprentissage ; ateliers en grands et petits groupes mais aussi leçons en classe entière ; Réapprendre à enseigner différemment (solution mobile – ateliers, groupe de travail…) ; découvertes de nouvelles opportunités pédagogiques grâce à l’ENI

Relation avec le thème de l’édition :

Réflexion sur le positionnement du professeur face à un nouvel outil en classe. La phase de familiarisation de l’ENI-TNI peut éveiller des doutes, des interrogations et une remise en question de la démarche pédagogique d’un enseignant, même un professeur chevronné. L’atelier s’inscrit parfaitement dans son thème puisque l’ENI-TNI doit trouver sa place dans la classe tant au niveau spatial qu’au niveau des apports pédagogiques qui seront bien entendu présentés pendant l’atelier.

Synthèse et apport du retour d’usage :

Participation, prise de parole et collaboration améliorées des élèves grâce à une solution numérique qui les questionne, leur parle et qui est appréciée car elle éveille des compétences et un attrait qu’ils connaissent dans leur vie personnelle (usages du smartphone, de la tablette, d’applications, d’internet… à la maison).
L’ENI-TNI permet la création de contenus plus personnalisés, plus flexibles et modifiables en classe s’adaptant aussi facilement à un groupe d’élèves qu’à la classe entière.
ENI-TNI reste la solution indispensable de l’élève et du professeur car c’est un tout-en-un permettant l’élaboration simple et efficiente d’activités de cocréation en directe, d’application, d’entrainement et de brainstorming… et tout ceci, pour une meilleure implication de l’élève et donc une meilleure assimilation des notions étudiées.

Plus d’infos sur : Chrisline Lamade
Retrouvez tous les articles sur Ludovia#16 et toutes les présentations d’ateliers sur notre page https://www.ludomag.com/tag/ludovia-2019

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top