RETOURS D'USAGES

Confinement : un tissage numérique réussi

La communauté LUDOVIA de par le monde (SUISSE, BELGIQUE, CANADA, FRANCE, …) propose, en cette période de confinement, un événement inédit sur une semaine et totalement en ligne qui se déroulera du 27 au 30 avril prochain. Chercheurs, enseignants, et éditeurs auront l’occasion d’exposer leurs premières expériences et leur premiers retours sur cette période inédite qui touche le monde de l’éducation et notamment l’ensemble de la communauté éducative francophone au niveau mondial.

Une quarantaine d’ateliers-défis, des Pitchs, des conférences et tables rondes, des Barcamps, du « Off » et même des pauses café rythmeront les 4 jours « en ligne » de cette première édition des LUDOVIALES.

 

Luca Agostino (FRANCE) présentera « Confinement : un tissage numérique réussi ».

 

Problématique pédagogique :

Le confinement du 13 mars a posé immédiatement le problème de la continuité pédagogique. Le défi à releverétait double: maintien d’un lien avec les élèves et mise en place d’un rythme de travail au niveau de toute une équipe pédagogique.

Dans cet atelier nous allons étudier le cas d’un Première Générale au Lycée Plaine de Neauphle à Trappes, lycée classé “politique de la ville” et “zone de prévention violence”. Deux points principaux seront développés:

  • Les apports de la classe virtuelle comme éléments d’une action pédagogique plus large.
  • La non-linéarité de l’offre pédagogique, c’est-à-dire la mise à disposition d’une offre centralisée constituée de contenus diversifiés et différenciés (vidéos, podcasts, textes, documents interactifs) pouvant être exploités de façon asynchrone par les élèves, en fonction de leurs disponibilité

 

Apport du numérique  :

Les outils numériques employés sont variés et leur utilisation se fait en fonction des attentes de la discipline choisie. Des différentes formes de QCM, en passant par des cartes géographiques interactives, des Escape Game et lutilisation de la vidéo de façon participative nous montrerons un panel dactivités en essayant den mettre en évidence avantages et inconvénients. On fera un point sur les aspect de la protection des données et le RGPD français. 

 

Relation avec le thème de l’édition :

Ce retour dexpérience sarticule à une réflexion collective sur le travail d’équipe, élément indissociable dune transposition numérique de la salle de cours. Le risque d’essoufflement de lassiduité des élèves a été majoritairement écarté en montrant une unité d’intentions et dactions de la part des enseignants et par le prolongement, en ligne, dune construction de relationnel entamé en amont et solidifiée par une pédagogie de projet. Lutilisation doutils numériques, certes, variés mais émanants dun seul lieu dématérialisé qui centralise toute laction se configure ainsi comme la transposition numérique de la salle de cours.   

 

Synthèse et apport du retour d’usage en classe :

Cette période de confinement donne aux enseignants loccasion de réfléchir ensemble à la nécessaire adaptation des pratiques. L’équipe dune classe de Première la fait en montant un projet de continuité pédagogique centralisé qui sinscrit dans la poursuite dun projet de classe plus étendu. L’expertise des usages numériques acquise durant cette période -tant du côté des professeurs que des élèves- est une occasion extraordinaire de repenser les temps de la classe comme les contenus des cours selon des actions de différenciation et dindividualisation testées ces dernières semaines. Laccompagnement personnel de l’élève sera alors au centre de ces actions avec des modalités qui pourront sinspirer des Sprechstunde allemandes. 

 

En savoir plus sur Luca Agostino :

A la fin de mes études supérieurs, j’ai commencé ma carrière en tant que professeur de mathématiques et physique en Italie, avant de compléter ma formation par un Doctorat à lUniversité Paris Diderot.  Je suis professeur de Mathématiques titulaire en France depuis la rentrée 2015: mon service en Lycée a été enrichi par l’enseignement des mathématiques en anglais et en italien en section européenne.

Concernant les actions pédagogiques interne au lycée: cette année je suis coresponsable d’un projet Erasmus+ qui a remporté le prix de la Fondation Hippocrène et qui, dans son volet scientifique, vise à l’application du numérique à l’art du spectacle et au théâtre. Dans ce cadre, j’utilise régulièrement  la plateforme en ligne eTwinning pour travailler à distance avec les élèves des autres pays concernés.

Je participe avec mes classes à plusieurs concours nationaux: VidéoDiMaths du CNRS (félicitations du jury), Concours National C’Génial (troisième prix en 2017).

Sur proposition de lInspection Académique de Mathématiques, j’ai été responsable du pilotage du test de la nouvelle calculatrice NumWorks et j’ai réalisé avec les élèves de l’enseignement d’exploration « Langues et Cultures de la Méditérranée » un site internet pour exposer leurs travaux.

Mon activité de formateur de plusieurs stages du Plan Académique de Formation, notamment dans le cadre de l’IREM de Paris, s’accompagne de la mission de référent académique pour l’enseignement de l’oral auprès de la DAFOR ainsi que de ma participation au groupe des formateurs qui pilotent la réforme du Lycée en établissement.

Après plusieurs expériences de tutorat de professeurs stagiaires, j’ai été retenu pour un poste  à mi temps à l’INSPE d’Evry où je prépare les candidats au concours de recrutement et j’assure le suivi d’une dizaine de professeurs stagiaires sur l’Académie de Versailles.

Mon affiliation au laboratoire LAMME, au sein de la même Université, me permet, à présent de me consacrer à des travaux de recherche en pédagogie des mathématiques comparée à l’échelle européenne.

Sous le même volet de recherche s’inscrit la co-direction du Laboratoire de Mathématiques de Trappes ouvert en décembre 2018 par lInspection Académique dans le cadre de la mission Villani-Torossian. Plusieurs publications et communications sont issues de nos travaux: parmi les derniers, la participation à la conférence ICME14 à Shangai.

Les projets actuellement en cours comprennent: un projet eTwinning pour l’échange de pratiques des jeunes enseignants en Europe et la conception de deux projets Erasmus+: l’un pour le niveau lycée et l’autre pour les universitaires.  

Twitter @luca_prof / Linkedin 

 

Voir le programme des ludoviales => ludoviales.com

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top