MoocUniversité d'automne

Digital learning : Le MOOC physique de l’ULiège pour faciliter la transition entre les enseignements secondaire et supérieur

Au cours de notre expérience dans l’encadrement de cours de physique en première année de bachelier à l’ULiège, nous avons constaté des difficultés récurrentes chez les étudiants, et ce, quelle que soit la section d’études dans laquelle ils sont inscrits. Il y a bien sûr des difficultés classiques liées notamment à l’acclimatation à l’université ou encore des difficultés institutionnelles.

A titre d’exemple, citons le fait que le taux d’encadrement ne cesse de diminuer dans l’enseignement supérieur en raison de l’augmentation du nombre d’étudiants entamant des études chaque année et d’un budget n’augmentant pas proportionnellement. Par ailleurs, nous avons remarqué que les étudiants rencontrent souvent des difficultés à lier les modèles et théories enseignés dans le cadre de leur cours de physique avec le « monde réel ». Nous constatons également chez de nombreux étudiants des « blocages » psychologiques quant à l’utilité et la difficulté de la physique. De plus, ils sont souvent influencés par des conceptions ou représentations alternatives qui semblent persister, même après un premier apprentissage de la matière dans l’enseignement secondaire [1][2]. A ce propos, Bachelard remettait en question les méthodes d’apprentissage, et considérait déjà en 1938, qu’en phase d’apprentissage « […] il s’agit alors, non pas d’acquérir une culture expérimentale, mais bien de changer de culture expérimentale, de renverser les obstacles déjà amoncelés par la vie quotidienne » [3]. En conséquence, les taux d’échec et d’abandon sont dès lors très importants, et cela est particulièrement vrai dans le cadre des cours des sciences, et plus singulièrement, en physique.

Afin de faciliter la transition entre les enseignements secondaire et supérieur dans le cadre des cours de physique, nous avons décidé de concevoir un outil gratuit, facilement disponible et utilisable n’importe quand et n’importe où moyennant une connexion internet. Un MOOC nous a semblé répondre à l’ensemble de ces critères. Un MOOC (Massive Open Online Course) est un cours en ligne gratuit, ouvert à tous et composé d’outils interactifs. Il est possible d’y incorporer des vidéos, des exercices, des forums, des quiz, des évaluations par les pairs et une multitude d’autres objets interactifs. Ces cours, gratuits et conçus pour être suivis entièrement à distance par de très larges cohortes de participants à travers le monde, s’intègrent dans une démarche de démocratisation maximale des savoirs [4]. Ce type de support présente divers avantages : l’étudiant peut y « faire son marché » en ne travaillant par exemple que les séquences présentant le contenu dont il a besoin. Par ailleurs, comme nous l’avons déjà mentionné, ce type d’outil est disponible en permanence durant de longues périodes et permet donc à l’apprenant d’y travailler lorsqu’il le souhaite et à son rythme, puisqu’il s’agit d’un outil d’enseignement asynchrone.

Notre MOOC a été pensé comme un outil de transition entre les deux niveaux d’enseignement précités. Il est donc utile tant aux étudiants des dernières années de l’enseignement secondaire qui souhaitent se préparer aux études supérieures ou préparer un examen d’entrée, qu’aux étudiants souhaitant un complément aux remédiations organisées en physique en première année du supérieur. Ces étudiants peuvent y revoir la matière différemment afin de mieux en maitriser les bases, et ce, dans le but de suivre plus confortablement les séances en présentiel.

Nous avons voulu profiter du format du MOOC pour « sortir la physique de la classe », afin de rendre la matière plus concrète et amusante pour les étudiants. Nous sommes allés à la rencontre de sportifs et nous avons étudié différentes situations de la vie courante afin d’illustrer le fait que la physique est bien présente partout. Nous avons également choisi de confronter les étudiants à leurs conceptions alternatives et autres représentations, ainsi qu’à des confusions courantes. Cette démarche a pour objectif de les déconstruire pour, ensuite, reconstruire la matière sur des bases solides.

Actuellement, notre MOOC comprend deux modules consacrés à la mécanique : un premier centré sur la cinématique (étude des mouvements) et un second sur la dynamique (étude des causes des mouvements). A l’avenir, notre MOOC couvrira à la fois l’ensemble du programme de l’option « sciences générales » de l’enseignement secondaire, ainsi que quelques éléments issus de nouvelles matières pour les étudiants dans l’enseignement supérieur.

Bibliographie

[1] Daud, N. S. N., Karim, M. M. A., Hassan, S. W. N. W., & Rahman, N. A. (2015). Misconception and Difficulties in Introductory Physics Among High School and University Students: An Overview in Mechanics (34-47). EDUCATUM Journal of Science, Mathematics and Technology (EJSMT), 2(1), 34-47.

[2] Thouin, M. (1985). Les représentations de concepts en sciences physiques chez les jeunes. Revue des sciences de l’éducation, 11(2), 247-258.

[3] Bachelard, G. La formation de l’esprit scientifique. Paris, Vrin, 1938.

[4] www.digital.uliege.be/cms/c_4856708/fr/digital-presentation


Pour la 2ème édition du Colloque scientifique à Ludovia#BE, des communications vous seront présentées sur le thème « A la recherche du point C (point de convergence) ». Ludomag se propose de vous donner un avant-goût du colloque jusqu’au début de l’événement, mercredi 03 novembre.

Pierre-Xavier Marique et Pauline Toussaint présenteront « Le MOOC physique de l’ULiège : un outil concret et motivant pour faciliter la transition entre les enseignements secondaire et supérieur », jeudi 4 novembre de 10h20 à 11h00.

Retrouvez tous les articles sur Ludovia#BE et toutes les présentations d’ateliers sur notre page dédiée.

Plus d’infos et inscriptions : ludovia.be

Votre opinion sur cet article ?

Génial !
1
Chouette
0
J'aime
0
Dubitatif
0
Bof
0

Tu pourrais aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus d’articles:Mooc